• Les trois catégories de dons

    Les dons naturels. Les dons naturels sont toute la gamme de capacités qu'un humain détient de manière naturelle plus ou moins développés.

    Les dons surnaturels. Les dons surnaturels comportent tous les dons que certains êtres humains n'ont pas.

    Les dons magiques. Les dons magiques ne sont plus vraiment des dons mais des capacités obtenues par l'expérience et la pratique d'exercices spécifiques.

    Les thèmes de dons

    Les dons de divination. Les dons de ce thème sont tous ceux qui concernent la vision du temps. Le passé, le présent et l'avenir. De nombreuses formes de ce don existent. Le premier étant le don de prémonition qui nous révèle des évènements du passé, du présent ou du futur. Ensuite vient la voyance tactile qui est la divination par le rouché. On trouve aussi la projection spirituelle qui est le pouvoir de se déplacer à travers l'espace (et le temps dans certains cas) et ainsi acquérir une position de spectateur. L'oniromancie est une divination très répandue qui consiste à voir l'avenir au travers des rêves. La dernière forme de divination est rituelle : elle utilise le tarot, le pendule, etc...

     

    Les dons karmiques (de l'âme). Ces dons sont ceux en rapport avec le vécu de l'âme et sa capacité de réceptivité. Chaque personne a une âme plus ou moins ancienne et les plus anciennes de celles-ci on pu développer des dons originels de manière considérable. Dans cette catégorie, nous noterons en tout premier lieu l'empathie qui est le don d'hypersensibilité d'autrui (ressentir la même chose que les êtres environnants). On peut trouver aussi le don de la pré-conscience qui est la capacité de voir au premier coup d'oeil instinctivement si une personne est une bonne ou une mauvaise influence, si elle est animée d'attentions néfastes ou bénéfiques à son égard. Il y a également le don d'analytique qui est la capacité d'analyser « siprituellement » une personne par ses actions émotionnelles. Il y a également la clairvoyance qui fait parti de ce domaine : elle permet de voir le monde invisible par la visualisation des énergies. À la clairvoyance nous pouvons lier la clairaudience qui consiste à entendre les voix du monde invisible.

    Les dons mentaux. Tirant leur pouvoir de la force mentale de son utilisateur, les dons mentaux sont déclenchés par la pensée et font parti des dons magiques que l'on exerce et améliore au fil d'une vie. Dans cette catégorie, on peut trouver le pouvoir de la suggestion qui est la capacité d'agir sur l'inconscient d'une personne ou sur une situation (à haut niveau), en projetant des pensées subjectives. Le combat mental est une discipline du mental que nous approfondirons plus tard car il est complexe. L'un des autres dons mentaux est nommé forces dirigées et c'est cette discipline qui est la plus usitée sous le nom de télékinésie, elle est utilisée en utilisant l'énergie du corps (via les ondes cérébrales) pour déplacer de l'énergie ou des objets. Les discussions mentales qui sont très difficiles à maîtriser pleinement, connues sous le nom de télépathie.

    Les dons énergétiques. Nous aurions pu, dans cette catégorie, placer aussi les forces dirigées mais puis que ce n'est qu'un morceau du problème, il ne l'a pas été. Mais classé dans les dons énergétiques, nous trouvons le magnétisme qui est la capacité à diriger/rediriger les énergies d'un corps avec une certaine précision. Les égrégores en font également partie.

    Source : Yunasdestinity.


    171 commentaires
  • 1ére des disciplines : la manipulation d'énergie.

    La nécromancie se base sur la maîtrise et le contrôle relatif de plusieurs énergies dont font parti l'essence mortelle, l'essence vitale auxquelles sont rattachées le froid et la chaleur.

    De nombreux forums et nécromanciens du Web affirment que commencer par l'essence mortelle est préférable. Personnellement, de part mon expérience personnelle, je déconseille fortement d'aborder l'essence mortelle sans entraînement préalable car c'est une énergie dangereuse et destructive. Evidemment, l'essence de vie peut l'être tout autant lorsqu'elle est bien utilisée mais c'est bien moins dangereux pour le nouveau nécromancien.

    Les essences de vie et de mort seront également appelées énergies positives et négatives. Ces énergies, ces essences, sont manipulées par l'esprit et la visualisation. Ces manipulations sont également très instinctives et nécessitent un travail important.

    L'essence vitale est couramment vue comme un fluide flottant de couleur rouge. Elle est manipulée aisément et très commune à l'être humain car étant une créature vivante, il est composé d'essence vitale. Ce que l'on a tendance à oublier, c'est que les énergies peuvent prendre toutes les formes : donc l'énergie vitale d'une personne peut être représentée par une lueur électrique rougeâtre ou blanche autour d'elle. (L'énergie vitale est détaillée dans l'article qui lui est consacré, ici : L'essence de Vie).

    L'essence mortelle est très souvent vue comme étant une énergie verte pâle qui est phosphorescente selon la densité de l'énergie contenue. D'autres la voient comme étant une énergie noire entourée de pourpre. Comme l'essence vitale, l'énergie de mort peut être représentée par de l'électricité noire ou verte, par de l'eau, par un feu violet-noir, etc, etc... (L'énergie de mort est détaillée dans l'article qui lui est consacré, ici : L'essence de Mort).

    Comment maîtriser les énergies ?

    Comme dans toute pratique occulte, les énergies sont maîtrisées par la pensée et la visualisation de l'action. L'énergie, contrôlée par cette pensée, réagira en conséquence. Lorsque deux êtres utilisent la même énergie, il s'en suit un duel de volonté pour le contrôle de l'énergie. Certains praticiens utilisent des mouvements de corps physique pour amplifier l'action mentale de visualisation.

    Maîtriser les énergies de son corps peut-être un bon début. On peut, pour débuter, concentrer de l'énergie corporelle dans ses mains, la concentrer dans le dos et les épaules, etc...

    Conseil ! En maîtrise énergétique, les épaules et la colonne vertébrale sont les deux lignes de force conductrices du corps ! Il est important de s'en servir pour diffuser les énergies à travers son corps.

    Important ! L'essence de mort ne doit surtout pas entrer en contact le corps physique ou énergétique d'une personne ! Cette essence fait dépérir n'importe quelle énergie vivante avec une rapidité exceptionnelle !

    Pour plus de détail sur la manipulation des énergies, je vous renvoie à l'article complet sur le sujet : La manipulation des énergies.


    1 commentaire
  • L'essence de vie est le "souffle de vie", c'est la Vie dans toute ses définitions. La naissance, le mouvement, l'acroissement. On pourrait l'associer au prâna dans certaines de ses définitions mais pas toutes, le prâna étant partout, l'essence de vie n'étant là où il n'y a pas de mort. Bien sûr, les deux sont toujours mêlés et c'est un certain équilibre entre eux qui permettra à quelqu'un de vivre... Pour mourir par la suite. Comme le veut le cycle naturel...

    Comme toute énergie, l'essence de vie peut prendre diverses formes et apparences selon son utilisateur, d'un fluide rouge au simple "souffle de vie"...

    Son utilisation est moins risquée que l'essence mortelle mais les praticiens s'en servent rarement... Allez savoir pourquoi...


    votre commentaire
  • L'essence de mort (ou essence mortelle) est l'énergie maîtresse de la nécromancie, c'est aussi l'une des énergies les plus incomprises et mal utilisées.

    L'essence de mort peut prendre de nombreuses formes selon celui qui la manipule et est toujours dangereuse pour quiconque est vivant. Il y a de multiples choses à dire évidemment sur l'essence mortelle mais je traiterai ici des informations les plus importantes à détenir pour sa manipulation :

    1. l'essence de mort est une énergie qui dégrade et détruit les corps subtils de ce qu'elle touche, lorsque les corps subtils sont endommagés, le corps physique devient fragile et est en proie aux maladies.
    2. l'essence mortelle ne se trouve pas dans les êtres vivants bien portants, on ne peut donc pas la puiser en soi généralement.
    3. la méditation ou la focalisation sur la mort, une visite dans un cimetière ou une invocation permet de trouver de l'essence mortelle.
    4. cette énergie dégrade et tue les êtres vivants : il ne faut jamais la laisser entrer en soi. Il faut donc retirer au plus profond de soi son aura, ses émotions et son étincelle de vie avant toute manipulation (ce qui requiert une bonne capacité de détachement et de concentration ainsi qu'un peu de pratique).
    5. pour manipuler l'énergie mortelle, il faut utiliser des actions mentales (visualisation, télékinésie,...).
    6. lorsque la manipulation est terminée et qu'il reste du surplus d'essence mortelle on peut la renvoyer à la Nature ; elle sera transformée en énergie primordiale neutre — ou bien on peut la contenir dans un talisman/objet nécromantique.

    votre commentaire
  • [à faire]


    3 commentaires